Alors oui l'humour anglais, pour de vrai!

Le centre sportif à côté de mon école est en travaux et à 13h on recoit un email de la plus haute importance : 

Une des canalisation a été percée par les travaux, nous n'avons donc plus de pression d'eau et dnc plus de toilettes non plus. Les bus vont venir chercher les enfants plus tot, veuillez les faire evacuer immédiatement.

Une canalisation petée qui touche aussi mon bahut, donc légalement sans accès aux toilettes, l'école doit fermer. On a même pas pu attendre 20mn la fin de l'heure, non branle bas de combat mes petits, vite sortez tous, fuyez, courrez!!

 

Alors forcément moi, j'ai ris comme une baleine de l'énormité de la situation, mes collègues quant à elles étaient un peu inquietes et interloqués. L'assistante d'espagnole (employée chaque année depuis des année par l'école) a encore une fois bien resumé ma pensée en lachant devant toutes les collègues : mais quelle bande de gros branleurs, ils vont pas non plus tous se pisser dessus au même moment!

 

Bref, ça tombait bien, car, comme un lundi, je ne mourrais pas d'envie d'y aller, surtout pas en voyant qu'il faisait encore presque nuit à 7h. J'ai quand même vu les premières sleepy hollow à 9h. Première heure, ca fait mal...

-Bon alors pour le vocabulaire, ça a été le devoir? 

gros silence

-Non mais c'est pas une question piège là mes bichets, ça allait ou pas? Vous avez commencé à apprendre? C'est facile? difficile?

Gros silence

- Non mais disons que j'attends juste un oui, un non, limite un vas te faire fouttre, je prends aussi, mais le tout c'est de dire quelque chose...

Gros silence

-Bon ben je vais dans le bureau chercher les photocopies et quand je reviens dans une minute, vous repondrez à ma question, comme ça vous avez du temps pour réflechir...

 

Mais HEEEEEEEEEEEELLLLLLPPPPPPPPPPPPPPPPP!!!

Mais on fait quoi avec des gosses qui parlent pas? mais du tout? en aucune langue?? Ca s'est vu où ca? Même ceux de l'an dernier qui arrivaient tous de bahuts différents, se connaissaient pas et parlaient peu, au bout de 3 semaines, ca y allait, ils partageaient au moins leurs idées. Là, tu leur demandes si ca va, on dirait que je les ai fouétté au martinet clouté... jamais vu ça!!

 

Bref on enchaine, avec une activité toute bête qui devait prendre 10mn (faut que j'arrette de leur donner une indication de temps parce qu'à être conscient de leur nullité, ils vont tous arreter et j'aurais plus de job). Ils avaient 16 définitions et ils devaient deviner le mot. Thierry Henry, mon billingue au bout de 10mn qui me demande, mais madame, c'est dans quel contexte là, je comprends pas?

Ecoute Thierry, t'as pas l'impression que j'ai dit Vendredi qu'on commencait un nouveau module, qu'on a un peu passé l'heure dessus? et que du coup et ben, on continue?

- aaaahhhhhhh les relations alors?

- bingoooooo!

 

Et ben j'ai dû leur afficher les mots au bout d'un moment, donc c'est devenu un exercice de match up bête et méchant. On n'est jamais assez conscient des lacunes langagières des anglais.. dans leur propre langue, j'entends. 

- Madame, qu'est ce que c'est compromis?

- euh comme en anglais

- compromise? what does that mean?

 

Et j'ai eu pareil avec faithful, pledge/oath, resentment...

Non mais je rêve! Mais j'ai trop envie de me mettre en grève jusqu'à ce que quelqu'un leur enseigne leur propre langue!! Non mais moi dans mon contrat, ça dit prof de langues, pas fournisseur officiel de cerveau! Non mais.. ALLO!!! J'ose pas leur dire que mes secondes en sont au plus que parfait et conditionnel passé, certains commencent le subjonctif en solo pour le fun, alors qu'eux galèrent sur le futur simple... (qui est comme son nom l'indique...)

 

J'enchaine direct avec les autres premières, les intellos qui ont un an d'avance... Suite à une blagounette, j'ai donné à une des élèves le role du prof et de nous enseigner tous les temps de l'indicatif, et ensuite on a déliré gentimment sur le subjonctif plus-que-parfait et sur le passé simple avant de parler politique... Normal quoi... et ils prenaient en note tout ce que je disais.. Mais tout.. J'osais pas leur dire "calmez vous, c'est juste de l'info hein, c'est pas à apprendre par coeur, y'aura pas d'interro sur Pasqua mes chéris". Même âge, mêmes études, même écoles, mêmes profs... Et pourtant, y'a comme un Hiroshima entre les deux groupes.

 

 

Apparement la fuite a été réparée, donc demain faudra y aller...